Order of the Cross of Knowledge

Le Royaume de Dieu ...


POUR LA SURVIE DE LA TERRE ET DE L'HUMANITE

 
Fait le 25eme jour du 1er mois de l’an de grâce  2006.


Quel est le but de cet ordre ?


Moi, membre fondateur et créateur, désire donner une impulsion à l'être
humain, lui permettre de se débarrasser des chaînes d’un esclavage quotidien engendré par une société de consommation poussée à son extrême.

Je souhaite également lui permettre de se libérer de tout préjugé politique et extrêmiste qui emprisonne la pensée et nous rend statique, car pour pouvoir accéder à une liberté
d'expression et la concrétiser dans la matière, il nous faut d'abord être libres intellectuellement et spirituellement, afin d'être performants dans l'exécutif.

Cet ordre se démarque de tous les autres par la diversité
des membres qui  y accèderont ainsi que par son mode de fonctionnement.

Chacun des membres aura la libre expression de ses pensées, si celles-ci sont constructives et bénéfiques pour la terre et pour l'humanité.
Ses idées constructives seront prises en considération.

Pour que l'énergie puisse circuler et qu'elle soit équilibrée, il ne faut pas qu'elle aille toujours dans le même sens.

Seront formellement interdits, au sein de l’ordre, les propos à discrimination raciale, ou qui viseront à essayer d'imposer certaines idées extrêmistes ou politiques, car ceci est une régression et une perte de temps.
 
Pourquoi l'urgence de la création de cet ordre ?
Je me suis rendu compte, au fil des ans, que la nature se comportait comme un enfant sans parents, provoquant des catastrophes naturelles qui ont fait énormément de victimes au cours des 10 dernières années.
 
Les forces de la nature ont donc besoin d'être canalisées avec rigueur afin qu’elles soient bénéfiques et non néfastes au genre humain. Mais pour arriver à ce résultat, il faut d'abord que les instincts de l'homme soient canalisés et qu’il s'impose une rigueur de vie, ce qui ne se fera que lorsqu’il se sera délivré des préjugés afin de s’autoriser à penser librement et oser aller plus loin.
 
Il faut que dans l'avenir, l'homme cesse de mettre en avant son identité, de se prendre pour un Français, un Hollandais, un Suisse, un Anglais, un Européen, un Américain, un Australien, il faut que l'homme intègre qu'il n'est pas uniquement que cela mais qu’il est avant tout un Terrien et que de ce fait, il est concerné par tous les problèmes du globe.


Voilà livrée ma vision.



Le Grand Maître.